24 octobre 2018

Les enfants et les œufs : un nouveau guide et des idées amusantes et nutritives

Blogue de la présidente
Margaret Hudson
Présidente des Fermes Burnbrae
4e génération d'agriculteurs

Je me souviens du jour où j’ai introduit les aliments solides au menu de mon premier enfant.  Il y avait tellement de choses à considérer !  Les directives des responsables de la santé publique de l’époque étaient très détaillées (et strictes !) sur les aliments à introduire et dans quel ordre le faire.  Je me souviens qu’il fallait commencer par les céréales de riz, les légumes et les fruits.

Il était alors recommandé d’attendre avant d’introduire certains aliments allergènes, afin de réduire le risque de développer des allergies chez l’enfant.  Les arachides et les blancs d’œufs étaient sur la liste des aliments « à éviter » durant la première année.

Que les temps ont changés ! Les lignes directrices se sont assouplies et l’objectif principal est maintenant d’introduire dès l’âge de 6 mois des aliments riches en fer, car déjà à cet âge, les réserves naturelles de fer du bébé se seront épuisées.

Et qu’en est-il des allergies ? Les pédiatres et les nutritionnistes ont analysé les dernières études scientifiques et ont changé d’avis sur la question.  Ils avancent maintenant qu’il n’y a pas de preuves convaincantes permettant de croire qu’il est utile de reporter l’introduction d’aliments allergènes, comme le lait, les œufs, le soja ou encore les noix. Les nouvelles lignes directrices ( lien en anglais ) proposent plutôt d’inclure tous les aliments (sauf le miel) au moment d’introduire les aliments solides (et le miel en est exclu en raison des risques de botulisme, et non pas d’allergies).  En effet, il est démontré qu’une initiation rapide aux aliments allergènes est la clé pour réduire les risques de développer des allergies chez votre enfant.

Si j’avais un bébé aujourd’hui, les œufs entiers feraient partie de ses premiers aliments.  Les œufs sont une source de fer et sont donc idéals comme premier aliment pour fournir aux bébés les nutriments dont ils ont besoin.  Les œufs brouillés, si faciles à préparer, seront certainement appréciés de votre bébé, ou encore une simple crêpe à base de bananes et d’œufs ( lien en anglais ).

Gardez les œufs au menu de votre enfant tout au long de son développement ! Ils sont une excellente source de protéines (6 gr par œuf), et sont une des rares sources de vitamine D (pour des os en santé), de choline (pour un cerveau en santé), et de lutéine (pour une bonne vue).  Et si votre enfant n’a pas encore réussi à apprivoiser le poisson, vous pouvez choisir des œufs enrichis d’oméga 3, tels que les œufs Naturoeuf oméga-3 , qui contiennent 400 mg d’oméga 3 par œuf (les enfants ont besoin d’un minimum de 100 à 250 mg par jour, selon leur âge lien en anglais ).  Comme me le répétait sans cesse mon père, les œufs contiennent tous les nutriments dont nous avons besoin, sauf la vitamine C.  Il n’y a rien de mieux pour votre enfant !

Un plaisir entier

Que vous appreniez à votre enfant à casser un œuf, à faire son premier repas à la poêle (les œufs brouillés sont si faciles à préparer) ou un plat d’œufs mimosa, les œufs sont simples, polyvalents et amusants à cuisiner.  Amusants, vous dites ? Certainement ! Allez jeter un coup d’œil à ces Œufs en licornes .  Et avec des œufs cuits durs, vous pouvez créer de véritables bijoux dans l’assiette de votre enfant : vous n’avez qu’à utiliser des tranches d’œufs pour faire les yeux, un poivron rouge pour le sourire, de la laitue pour les cheveux et complétez le tout d’un collier de bleuets, et vous aurez une œuvre d’art dans votre assiette, complètement nutritive en plus !

Les enfants aiment aussi les Hot-dogs aux œufs .   Remplacez les saucisses par une mini omelette arrosée de ketchup.  Voici d’autres propositions de recettes amusantes à essayer avec votre enfant : Spirales d’omelette aux légumes du jardin ou encore les Minis frittatas , qui, une fois congelées, sont idéales pour les boîtes à lunch.  Quelles recettes à base d’œufs ont le plus de succès auprès de vos enfants ? J’aimerais beaucoup vous lire sur le sujet.

Margaret Hudson

Présidente, Fermes Burnbrae